Cette semaine : une Vanité

Jean-François de Le Motte, Vanité et trompe-l’œil , 2e moitié du XVIIe siècle, Huile sur toile, 118×90 cm, Dijon, musée des Beaux-Arts

J’aime que cette œuvre soit, à la fois, une Vanité, un trompe-l’œil et une nature morte

J’aime les notes de rouge et de rose du sablier et du coquillage

J’aime l’idée du tableau dans le tableau

J’aime l’évocation du temps qui passe

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close