Cette semaine : Jozseph Rippl-Ronai

Jozseph Rippl-Ronai, Femme tenant une cage à oiseaux, 1892, Huile sur toile, 185×130 cm, Budapest, Galerie nationale hongroise

J’aime cette œuvre pour la sobriété de la composition

J’aime cette œuvre pour cette grande silhouette noire qui occupe toute la hauteur du tableau

J’aime cette œuvre pour l’emploi d’un vert acide

J’aime cette œuvre pour son atmosphère onirique

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close